Réussir sa première visite : les informations utiles

Quand on visite un logement, la première impression est primordiale. Mais pour vous faire une idée d’ensemble objective et juste, il faut aussi savoir prendre la température du quartier, poser les bonnes questions au propriétaire et inspecter les lieux en détail.

Préparer le terrain

Sur le papier, le logement que vous avez repéré vous semble intéressant. Cependant, pour bien choisir son logement, seule une visite approfondie des lieux vous permettra néanmoins de déterminer s’il est conforme à l’annonce, s’il correspond vraiment à vos besoins et si le loyer demandé est raisonnable. La première impression est très importante mais ne négligez aucun détail. Un défaut d’isolation, des parties communes mal entretenues ou des relations de voisinage tendues peuvent être autant de mauvaises surprises qu’il faut essayer d’anticiper.

Avant la visite, prenez un moment pout flâner dans ce qui sera peut-être votre futur quartier. Espaces verts, stationnement, commerces, transports publics : vérifiez que les commodités du lieu et son atmosphère correspondent bien à votre mode de vie et à vos envies. Essayer autant que possible de programmer la visite en journée, ne serait-ce que pour apprécier la luminosité du logement et l’animation du quartier. Au besoin, n’hésitez pas à revenir y faire un tour en soirée pour apprécier l’ambiance nocturne de la rue.

Si vous visitez un appartement et que l’accès à l’immeuble est libre, profitez-en pour passer en revue les parties communes et vérifier leur entretien. Vous pouvez éventuellement rencontrer la gardienne, ou le gardien, ou échanger quelques mots avec des habitants pour prendre le pouls de la vie de l’immeuble. Généralement les langues se délient facilement quand quelque chose ne fonctionne pas au sein d’une copropriété. Vous saurez au moins à quoi vous en tenir.

Les questions à poser


Visiter un logement, c’est aussi rencontrer son propriétaire ou son bailleur. N’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous passent par la tête, même les plus incongrues. Si vous avez peur d’oublier quelque chose d’important, prenez un petit calepin avec vous et notez-y vos questions à l’avance. Si jamais vous oubliez un détail, pas d’inquiétude, il est toujours possible de joindre votre propriétaire après coup, voire même d’organiser une nouvelle visite.

Commencez par les questions d’ordres générales ou d’ordres financières. Quel est le détail des charges et que comprennent-elles ? À partir de quelle date le logement est-il disponible ? Quel est le montant du dépôt de garantie ? À combien s’élève la taxe d’habitation ? Le propriétaire exige-t-il une caution ? Toutes ces questions vous permettront de vous faire une idée précise du budget nécessaire à la location de ce logement. La suite de la visite vous dira ensuite s’il correspond aux prestations offertes par le bien.

Après cette première série de question, entrez davantage dans les détails. Le logement est-il à prendre en l’état ou bien le propriétaire compte-t-il faire des réfections ? Avez-vous la possibilité de faire vous même de menus travaux et dans quelle limite ? Avez-vous la possibilité de passer un coup de peinture ou de changer le sol d’une pièce ? Le montant de ces travaux peut-il éventuellement être déduit du loyer ? Posez également des questions sur le confort offert par le logement. Bénéficie-t-il d’une cave ou d’un parking ? Est-il bien isolé ? Y’a-t-il du double vitrage aux fenêtres ? Quel est le système de chauffage ?


L’inspection des lieux

Posez des questions ne suffit pas à vous faire une idée précise du logement. Il faut maintenant vous en remettre à votre sens de l’observation pour inspecter les lieux dans ses moindres détails. Ce n’est pas toujours facile avec le propriétaire ou son représentant sur votre dos, mais après tout, vous êtes là pour ça ! Ne vous gênez surtout pas pour mettre votre nez où bon vous semble. Commencez par apprécier l’état global du logement et sa propreté. Touchez les murs, s’ils sont humides, c’est mauvais signe.

Observez si la distribution des pièces et l’aménagement sont cohérents. Identifiez où se trouve le soleil à chaque moment de la journée, surtout pour le séjour et les chambres à coucher. Assurez-vous que le logement compte suffisamment de rangements, qu’il dispose d’une prise téléphone, que les prises électriques sont en nombre suffisant et que certaines d’entre elles sont bien reliées à la terre. Enfin, pensez à tout tester. Éclairage, chauffage, interphone, plomberie : rien ne doit vous résister !



Pendant toute la visite, pensez à tendre l’oreille pour détecter d’éventuels nuisances sonores : une télévision trop bruyante, des bruits de pas, etc. Demandez à la personne qui vous fait visiter les lieux s’il est possible d’ouvrir en grand toutes les fenêtres pour mesurer le volume sonore des bruits provenant de la rue. À ce stade, vous devriez avoir une idée plus précise des points forts et des points faibles du logement. Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à remettre votre dossier locatif au propriétaire à la fin de la visite, cela ne vous engage à rien.