Comment calculer la surface habitable d’un logement ?

Volume habitable, surface plancher ou surface habitable : ces expressions, fréquemment utilisées par les agents immobiliers, sont parfois difficiles à comprendre. Parmi celles-ci, la surface habitable est la notion clé à maîtriser lorsque l’on souhaite acheter, vendre ou louer un bien immobilier. Nos explications pour mieux comprendre.

Comment calculer une surface habitable ?

Précisément encadrée par la loi, la surface habitable permet de définir la surface totale disponible à l’habitation d’un logement. Exprimée en mètres carrés (m2), il s’agit de l’ensemble des surfaces construites après déduction des étendues occupées par les murs, les cloisons, les escaliers, les embrasures de portes et de fenêtres. Elle exclut également les parties d’une hauteur inférieure à 1,80 mètre sous plafond.

La surface habitable de ne doit pas être confondue avec la surface plancher ou le volume habitable. La première se définit comme la surface totale qu’occupe au sol toute construction close et couverte. Le second, exprime en mètres cubes (m3) l’espace habitable total d’une habitation. Lié à la surface habitable, il se calcule en la multipliant par les hauteurs sous plafond.

Pourquoi calculer la surface habitable ?

Calculer la surface habitable est nécessaire pour de nombreuses opérations immobilières : elle sert notamment d’étalon pour évaluer le prix d’un loyer ou d’une vente. En ce sens, suite aux lois Macron et Carrez, la surface habitable doit être mentionnée dans un contrat de vente d’un bien en copropriété ou de location. À noter : il est interdit de louer un bien dont la surface habitable est inférieure à 9 m2.

La surface habitable est, par ailleurs, prise en compte dans le calcul de la taxe d’habitation et de la taxe foncière. Aussi, tout ce qui peut l’impacter à la hausse, telle la construction, dans une maison, d’une ou plusieurs pièces supplémentaires, ou encore certains aménagements, comme une véranda, auront des répercussions sur le montant des impôts locaux.

Comment effectuer le calcul de sa surface habitable ?

Pour calculer la surface habitable, il faut prendre en compte la superficie totale d’une maison ou d’un appartement, à savoir la surface dite « plancher ». Il faut ensuite retrancher de cette dernière toutes les surfaces occupées par les murs et cloisons, les marches et les escaliers, ainsi que tous les espaces dont la hauteur sous plafond n’excède pas 1,80 mètre.

D’autres éléments ne rentrent pas dans le décompte de surface habitable : les sous-sols, les balcons, les caves, les garages, les terrasses, les loggias, les remises et autres dépendances en sont ainsi exclus. Assez complexe à calculer en pratique, il est plutôt recommandé, pour procéder avec précision, de faire intervenir un professionnel, un géomètre expert en particulier. Cela vous permettra de valoriser votre bien immobilier.

Créer mon alerte
Veuillez saisir au moins un critère pour créer votre alerte.