Seine-St-Denis : Atout maître de l’Île-de-France

Département de 236 km2, situé au Nord-Est de l’agglomération parisienne, la Seine-St-Denis se présente comme un atout phare de la Métropole Parisienne. Plein d’ambitions, d’idées et de volontés, le département ne cesse de renforcer son attractivité, de montrer son rayonnement et de prouver qu’il regorge d’arguments qui en font aujourd’hui, et qui en feront surtout demain, un atout maître du Grand Paris.

Seine-St-Denis : Un territoire en devenir

Le département est un territoire en plein devenir, aux perspectives rayonnantes et bien plus vert qu’on ne peut le penser.

Accueillant des milieux naturels variés reconnus pour la richesse de leur faune et de leur flore, ce ne sont pas moins de 15 parcs et forêts classés en site Natura 2000, qui sont au cœur de la richesse naturelle exceptionnelle du département.

Des étangs, des prairies, des haies, des forêts, des marres, des friches qui servent de terre d’accueil à plus de 2500 espèces végétales et animales dont 12 espèces d’oiseaux rares protégés par l’ensemble du département, un cas unique en Europe, rien que ça !

La force naturelle de la Seine-St-Denis ne saurait pour autant suffire à justifier tous les espoirs qu’elle suscite.

La réponse se trouve dans tous les projets que le département est en train de mener et qui en font une place forte de la Métropole Grand Paris.

En premier lieu, les Jeux Olympiques de 2024. Le département sera un élément central de cette immense manifestation sportive planétaire. Si le Stade de France l’a déjà été par le passé et le sera encore, d’autres infrastructures vont voir le jour sur le territoire. Parmi eux la piscine olympique, le village des athlètes ou encore le village des médias, de quoi créer une émulation certaine au cœur du département avant, pendant, mais surtout après l’événement, chacun de ces sites devant trouver un usage pour les habitants du département après l’événement.

2024 peut encore sembler loin mais le département est déjà une terre d’accueil pour de nombreuses initiatives à caractère social ou culturel.

La cité du Cinéma, la Maison des Femmes, le Musée de l’Air et de l’Espace, le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse, une sensibilisation sur les questions environnementales auprès des jeunes et bien d’autres actions, autant de projets menés par des habitants pour les habitants afin de montrer et démontrer que le département a des atouts à faire valoir et une autre image à donner, loin des clichés.

 Au-delà de redorer le blason du département, tous ces projets s’inscrivent dans une véritable optique de développement  qui se place comme point central de la Métropole Grand Paris et qui servent à n’en pas douter l’attractivité de la Seine-St-Denis.

Seine-St-Denis : Des projets immobiliers au service de l’attractivité

Car l’attractivité d’un territoire ne se détermine pas seulement à sa capacité à être porteur de projets. Elle se définit également grâce aux moyens mis en œuvre pour garantir le confort de vie que ses habitants méritent.

En cela le département de la Seine-St-Denis ne manque pas d’exemples éloquents.

Une multitude de programmes immobiliers, de la construction à la rénovation, dans chacune de ses villes clés sont donc en passe de voir le jour pour offrir à leurs habitants le renouveau qu’ils espèrent.

Le premier exemple se trouve à Aubervilliers et plus précisément au cœur de l’ancien site militaire de la ville. Le Fort d’Aubervilliers est en pleine métamorphose ayant pour but d’aménager le lieu et ses 36 hectares afin qu’ils puissent donner naissance à plusieurs centaines de logements neufs.

1800 logements dont un tiers de sociaux doivent voir le jour. Le tout couplé à la construction d’une école et d’une crèche pour créer une véritable ville dans la ville.

40 000m2 d’activité, 10 000m2 de commerces et un parc de 10 hectares desservis d’ici 2024 par la ligne 15 du Grand Paris Express pour le plus grand bonheur des résidents.

À 10km un peu plus au Nord, c’est la ville d’Épinay-sur-Seine qui a déjà fait sa mue. Symbole de cette transformation, le gymnase Romain Rolland. Cet ouvrage de 2500m2 s’inscrit dans une optique de renouvellement et de modernisation du quartier.

Un projet qui a permis l’agrandissement du gymnase, de ses vestiaires, mais aussi la restructuration de la salle multisports, en y ajoutant une salle de musculation ainsi qu’un espace de « street workout » pour donner une seconde jeunesse à cet équipement sportif.

La ville de La Courneuve n’est pas non plus en reste. Lauréat de l’appel à projet « Inventons la Métropole du Grand Paris », à l’image de 18 autres projets sélectionnés dans le département, la Fabrique de la Culture s’inscrit dans cette volonté de donner un second souffle au département.

Situé au cœur de l’ancienne usine Babcock, ce projet a pour but de faire de ce lieu, symbole du passé industriel de la ville, un véritable moteur et levier de développement pour la ville. Ce sont donc des logements, des activités pour les entreprises, une zone de loisirs,  des commerces, des événements, des expositions et des animations qui vont voir le jour pour faire revivre ce lieu hautement historique.

La Porte de Montreuil, lieu stratégique ouvrant les portes de Paris aux montreuillois, va elle aussi connaître un relifting considérable. Car le grand rond-point d’aujourd’hui va être remplacé par une immense place d’une superficie de 20 000m2, pleine de verdure et entièrement piétonne. Une place qui aura pour vocation de créer de la vie en faisant sortir de terre des dizaines d’immeubles, mais aussi de donner naissance à des cafés, des équipements sportifs et culturels ou encore des locaux universitaires tout en permettant aux inconditionnels des puces de Montreuil de venir chiner dans ces nouveau lieux de vie. Quand on sait que les puces attirent quelques 200 000 visiteurs chaque week-end, inutile de parler de l’émulation qu'entraîne un tel projet.

Et pour finir, parlons de la ville de Gagny dont les aménagements s’inscrivent dans cette volonté départementale de donner la part belle à la jeunesse.

L’espace Ressource Jeunesse a déménagé dans de nouveaux locaux à la fois plus grands et plus modernes pour offrir un véritable moment d’évasion aux 13-17 ans grâce à des activités culturelles et sportives. Autant dire qu’à “Gagny, les jeunes ont tout à y gagner”.

 La Seine-St-Denis dévoile une autre facette de son image qui ne demande qu’à être explorée. Le département s’impose comme un territoire incontournable de la région Île-de-France de ces prochaines années et vous n’êtes pas au bout de vos surprises.