Programmes neufs France
France

Achat terrain : Découvrez nos terrains à bâtir partout en France

Vous cherchez un terrain à bâtir pour une construction de maison ? Découvrez notre offre de terrains à vendre partout en France et profitez d'offres exclusives grâce à Crédit Agricole Immobilier. Droits de mutation, certificat d’urbanisme, promesse de vente, acte de vente, compromis de vente, rendez-vous chez le notaire… Nous vous expliquons aussi les différentes étapes d’un achat terrain.
6
SOYEZ INFORMÉ EN PRIORITÉ !

Un riche catalogue de terrains constructibles chez CA Immobilier

Le Crédit Agricole Immobilier vous propose un vaste choix de terrains situés dans diverses régions de France.
Si vous cherchez un terrain à bâtir pour un projet de construction, vous êtes donc au bon endroit !

Terrain plat en lotissement ou non, vous avez l’embarras du choix. Laissez-vous tenter par un terrain constructible à Locmine, ville bretonne qui jouit d’une agréable douceur de vivre.

Votre projet de construction peut aussi voir le jour à Malansac, commune bretonne située au cœur de la nature et particulièrement prisée par les familles. Située dans le Golfe du Morbihan, la petite ville de Malansac compte de nombreux commerces de proximité.

Par ailleurs, Crédit Agricole Immobilier vous propose aussi de réaliser votre construction maison à La Bouilladisse, un petit village entre Aubagne et Aix-en-Provence. Laissez-vous tenter par un achat terrain sous le soleil de Provence, tout en profitant de la proximité de plusieurs bassins d’emplois : Rousset, Aix ou encore Marseille. Et pourquoi ne pas investir dans un terrain constructible en lotissement ? Rendez-vous au cœur de Ploermel, non loin des écoles et des commerces. Vous pouvez nous contacter pour tout projet de construction de maison principale ou secondaire !

Les différentes étapes d’un achat terrain

L’achat terrain constructible en France suit différentes étapes. Tout d’abord, vous devez définir clairement vos objectifs et vos besoins pour une construction maison. Une fois que le terrain plat est choisi (pensez à demander le certificat d’urbanisme pour être certain qu’il est constructible), vous devez signer une promesse de vente ou un compromis de vente avec le vendeur. La promesse de vente engage uniquement le vendeur à vous céder le terrain, tandis que le compromis de vente engage le vendeur et l’acheteur à réaliser la transaction immobilière. On parle alors de promesse synallagmatique de vente. 

Suivent ensuite plusieurs enquêtes, comme des études de sol et des vérifications légales. Ce n’est qu’une fois que ces différentes études sont terminées que vous pouvez signer l’acte de vente devant un notaire. Il faut alors se conformer aux obligations légales liées à un achat terrain en France, comme le paiement des droits de mutation (ils servent à financer certains dépenses publiques). Une fois que tout est en règle, la construction maison peut enfin débuter !

Quelles vérifications effectuer avant un achat terrain ?

Avant d’acheter un terrain constructible pour y bâtir votre maison, vous devez prendre certaines précautions et effectuer plusieurs vérifications. Tout d’abord, il faut tenir compte des risques liés à l’environnement qui pourraient affecter la viabilité et la sécurité du projet. Renseignez-vous pour savoir si la parcelle est située en zone inondable, et s’il y a des risques géologiques. Par ailleurs, vous devez vous assurer que le terrain peut accueillir votre projet de maison. Pour cela, rendez-vous à la mairie pour consulter le PLU de la commune ou le COS : vous y trouverez tous les critères à respecter pour avoir le droit de construire dans la zone.

La vérification de l’état du sol de la parcelle fait partie des étapes essentielles lors de l’achat d’un terrain. Faites appel à un professionnel qualifié, un géomètre ou un ingénieur géotechnique, qui pourra évaluer la composition, la capacité portante et la stabilité du sol (les honoraires varient entre 1 000 et 2 000 euros). 

A la fin de l’évaluation des risques, vous obtiendrez un rapport géotechnique, incluant des informations indispensables quant à la conception des futures fondations et des murs de soutènement, par rapport à l’environnement et aux caractéristiques du sol. 
Le délai pour recevoir ce rapport est d’environ deux à trois semaines après l’étude de sol. En cas de risques sérieux liés au sol, vous pourrez demander une négociation du prix avant de compléter les signatures