4 bonnes raisons de souscrire à l'assurance loyers impayés

Les impayés sont la crainte du propriétaire bailleur. Et ce risque est réel : en 2020, on relevait 493 000 foyers en situation d’impayés*. Une solution existe pour se protéger des locataires indélicats : la Garantie Loyer Impayés (GLI).

1 – Sécuriser vos revenus locatifs

Dans le cadre de la gestion locative d’un bien immobilier, l’assurance loyers impayés, également appelée Garantie Loyers Impayés (GLI), permet à un propriétaire bailleur de percevoir ses revenus locatifs lorsque son locataire est en situation d’impayés. Il est ainsi assuré de toucher, de la part de sa compagnie d'assurance, le montant du loyer ainsi que celui des charges afférentes.

Cette indemnisation est acquise dès lors que les conditions requises par l’assurance sont remplies par le locataire. Autrement dit, le locataire doit être considéré comme solvable par l'assurance. Pour cela, ses revenus doivent être 3 fois supérieurs au montant du loyer (si le locataire est en CDI, hors période d’essai, ou 4 fois pour les autres types de contrat de travail). Alors, l’assureur indemnisera le bailleur des loyers impayés, et se chargera ensuite de se retourner contre le locataire en défaut de paiement pour récupérer les sommes non versées.

2 – Accéder à des garanties supplémentaires

Grâce à la GLI, le bailleur bénéficie également des garanties permettant de couvrir :

les dégradations immobilières : en cas de dégradation ou de destruction des biens immobiliers constatés au départ du locataire, l’assureur peut prendre en charge les frais de réparation. 

les litiges : votre assureur assumera la procédure et les éventuels frais de justice en cas de litiges liés à l'impayé.

Tous les contrats d’assurance loyers impayés ne se valent pas ! Il faut porter une attention particulière aux conditions posées (délais de carence, montants de franchise, plafond d'indemnisation, durée d'indemnisation maximale...). Il est conseillé de comparer les offres avant de souscrire !

3 – Bénéficier d'un avantage fiscal

Pour un bailleur, l’assurance pour loyers impayés représente un certain coût. Il dépend du montant du loyer annuel brut (charges incluses) soit entre 2,5 et 5 % selon le contrat choisi et le nombre de garanties incluses.

Cependant, les primes d’assurances de votre GLI sont déductibles des revenus fonciers.

4 – Être accompagné et éviter les frais en cas de litige

En cas de non-paiement de plusieurs loyers par un locataire, l'assureur, expert dans les contentieux locatifs, connait parfaitement la procédure légale à respecter. La GLI prend en charge :

l'accompagnement en cas de litige. Le propriétaire délègue les situations conflictuelles à son assureur. Ainsi, il est libéré de toutes les démarches légales prévues en cas de non-paiement, longues et procédurières (envoi de mises en demeures, respect de la trêve hivernale, engagement d'une action en justice...).

les frais de procédures et de justice (frais d'huissier et d'avocat) dus à l'absence de paiement du locataire ou à son expulsion, si le contrat couvre ce risque. 


* selon le rapport 2020 de la Fondation Abbé Pierre sur le mal-logement en France