Quels sont les risques de la gestion locative faite par soi-même ?

La gestion locative en direct rassure les propriétaires-bailleurs qui souhaitent garder la main sur leur investissement locatif tout en faisant des économies, mais elle peut toutefois présenter quelques inconvénients. Quels sont les risques auxquels vous devrez faire face en tant que gestionnaire de votre logement ? Quels sont les points sur lesquels vous allez devoir faire preuve d’attention ?

Gestion locative : Une activité chronophage

 

Tenir une comptabilité soignée, préparer et envoyer les avis d’échéances, les quittances… La gestion administrative d’un ou de plusieurs logements en location demande du temps.

En tant que propriétaire, la question à vous poser est la suivante : pourrez-vous dégager suffisamment de temps pour assurer ces multiples formalités ? Un bailleur se doit également d’être disponible pour ses locataires et d’être en mesure de répondre rapidement à leurs besoins (travaux, réparations, etc.).

Un déficit de connaissances réglementaires

 

La location de biens immobiliers est régie par une législation stricte et se doit de respecter de nombreuses règles. Pour louer son logement en direct, le propriétaire bailleur est donc dans l’obligation de connaître l’ensemble de la réglementation relative à la gestion locative : droits et devoirs du locataire, choix du contrat de location, prix du loyer, état des lieux d’entrée et de sortie, fixation des charges, dépôt de garantie…

Il est également possible de faire appel, de manière ponctuelle, à un professionnel qui vous conseillera ou vous aidera à accomplir certaines formalités techniques ou administratives en vous proposant des prestations à la carte. 

La question sensible des litiges avec les locataires

 

Retard de paiements des loyers, troubles du voisinage, incivilités, dégradations… La vie du propriétaire bailleur n’est pas toujours simple à vivre au quotidien. Le litige est un risque à considérer lorsque l’on décide de gérer en direct la location de son appartement ou de sa maison.

Pour se couvrir en cas de problèmes, le propriétaire dispose de plusieurs alternatives : souscription d’une assurance garantie loyers impayés, résiliation du bail pour motif légitime et sérieux, faire appel à un huissier ou un avocat, choix d’un locataire couvert par un dispositif de garantie… De nombreuses démarches qui peuvent s’avérer lourdes et chronophages pour un particulier.

Vous l’avez compris, gérer la location de son bien immobilier en direct prend du temps et requiert des compétences juridiques. Sans expériences, connaissances et ressources adéquates, vous risquez de vous retrouver confronté à quelques difficultés. Si vous souhaitez faciliter vos démarches et gagner un temps précieux, vous pouvez opter pour la délégation de la gestion locative à un professionnel, qui s’occupera de tout, et surtout de votre tranquillité d’esprit !

Envie de faire gérer votre bien immobilier ? Découvrez notre offre de gestion locative.

Envie de faire gérer votre bien immobilier ? Découvrez notre offre de gestion locative.