Quels points clés vérifier dans un contrat de gestion locative ?

Si vous souhaitez déléguer la gestion de votre bien, vous pouvez souscrire un contrat de gestion locative, donnant ainsi mandat à un professionnel pour vous représenter. Zoom sur les points clés à vérifier dans votre contrat afin d’éviter les mauvaises surprises et d’être un propriétaire serein… Vérifiez l’étendue du mandat.

Le contrat de gestion locative liste précisément les tâches de gestion courante que vous souhaitez déléguer à votre mandataire. Il est donc important de réfléchir à vos besoins et de vérifier que le contrat qui vous est proposé vous correspond, ou à défaut le faire modifier. Parmi les points les plus couramment pris en charge on trouve :

- La recherche d’un locataire
- La rédaction du contrat de location
- La prise en charge des visites
- Les états des lieux d’entrée et de sortie
- L’encaissement des loyers avec délivrance de quittance
- La prise en charge des travaux d’entretien courants

Vérifiez les frais et la validité de la carte professionnelle

Avant de vous engager, vérifiez que le mandataire que vous pensez désigner possède bien cette carte qui doit être renouvelée tous les ans. Demandez-lui aussi une attestation de cotisation de garantie financière et de responsabilité civile.

Pour pouvoir faire de la gestion locative, un professionnel doit être détenteur d’une carte délivrée par la Chambre de Commerce et d’Industrie portant la mention « Gestion immobilière ». Il doit aussi détenir une garantie financière pour indemniser ses clients en cas de faillite et une assurance responsabilité civile.

Il peut s’agir d’un pourcentage ou d’un tarif forfaitaire. Il convient dans tous les cas de bien vérifier ce qui est contenu dans le tarif que l’on vous propose en distinguant les prestations qui relèveront de la gestion courante, inclues dans votre contrat, et celles qui sont annexes et qui pourraient vous être prélevées en sus.

Les tarifs d’un contrat de gestion locative varient d’une agence à l’autre, la règle d’or est donc de demander plusieurs devis pour faire fonctionner la concurrence.

Vérifiez la durée du mandat

Bien souvent le mandat de gestion est valable 12 mois et renouvelable par reconduction tacite.

Vérifiez les conditions de résiliation, les délais de préavis et les frais éventuels si vous souhaitez rompre le contrat en cours de validité. Vérifiez aussi si le contrat prévoit une « clause de substitution », c’est-à-dire qu’en cas de changement d’administrateur le mandat se poursuit avec son successeur et assurez-vous que dans ce cas votre accord soit requis.


Pensez à bien vérifier également les obligations à la charge du bailleur.

Des questions sur la gestion locative ? Nos experts en gestion locative vous répondent par mail ou par téléphone . Contactez-nous  afin d'être accompagner au mieux par notre service de gestion locative.


Des questions sur la gestion locative ? Nos experts en gestion locative vous répondent par mail ou par téléphone . Contactez-nous  afin d'être accompagner au mieux par notre service de gestion locative.