Toulouse, la ville rose

« Oh Toulouse ! » Difficile de dissocier la ville de ce refrain qui revient sans cesse lorsque l’on parle d’elle. Au même titre que ses briques roses ou que les exploits des rouges et noirs du Stade Toulousain... Mais Toulouse a plus d’un tour dans son sac pour vous émerveiller. Une ville jeune, tournée vers l’avenir sans toutefois renier son histoire, un cadre de vie particulièrement apprécié ... Pas étonnant de voir aujourd’hui la ville rose être l’une des 3 villes préférées des français. Découverte...

Une ville d’histoire

Ce qui fait la beauté de nos villes c’est leur histoire. Chacune d’entre elles, dans ses traditions, dans son architecture, fait rejaillir les souvenirs de son passé. Et Toulouse ne déroge pas à la règle. Bien que sa naissance remonte à l’Antiquité et plus  précisément au IV° siècle avant Jésus-Christ, elle doit ses premières heures de gloires aux Raymonds, comtes héréditaires de la ville rose à qui l’on attribue en 1141, la création d’un conseil de magistrats : les Capitouls, dont la maison commune est : Le Capitole ! Tiens tiens...
En effet, lorsque l’on parle de Toulouse, il est capital de mentionner le Capitole. Héritage de l’histoire de la ville, il est le parfait exemple de la richesse et de l’ancienneté du  patrimoine toulousain. Devenu aujourd’hui l’Hôtel de Ville, il  n’a pas changé d’emplacement depuis 1190 et sa forme actuelle date de 1759 ! Ah oui quand même ...
Sa place est d’ailleurs l’épicentre de la vie toulousaine où les  habitants viennent se masser à la terrasse des cafés ou pour les grands évènements.


Cependant l’histoire de Toulouse regorge de bien d’autres trésors. Oui, Toulouse tire également une grande partie de son patrimoine du Moyen-Âge. La religion y a une place importante et des édifices tels que la basilique Saint-Sernin, l’église des Jacobins ou encore la cathédrale Saint-Etienne en sont la parfaite illustration.
Tout ceci avant de voir émerger la caractéristique principale de l’architecture toulousaine. Elle arrive au bord de la Garonne durant le XV° siècle, Siècle d’Or de Toulouse. En effet, c’est à cette époque que de riches marchands profitent de la commercialisation du pastel dans le monde entier pour faire construire les fameuses demeures aux briques roses. Comment ? Vous n’en aviez jamais entendu parler ? Mais si, c’est de là que Toulouse tient son surnom de ville rose ! Et il faut dire qu’il lui colle bien à la peau tant aujourd’hui encore les bâtiments ont gardé leur plus belle parure et voient la vie en rose.

Mais l’habitat toulousain ne se limite pas à cela. Bien que des hôtels particuliers de la Renaissance ou encore des immeubles haussmanniens du XIX° siècle y trouvent leur place, Toulouse vit aussi avec son époque. Car à ces différents styles s’ajoutent quelques 30 000 logements HLM mais aussi des prestations montrant que Toulouse a su s’adapter à l’ère moderne. Deux  lignes de métro, le tramway, une multitude de lignes de bus et elle dispose elle aussi de ses vélos en libre service. Oui, le  compte est bon. Une façon de montrer encore une fois qu’il n’y a qu’un pas entre le passé et l’avenir.

Une ville dynamique

Car si Toulouse séduit autant c’est bien parce qu’elle est résolument dynamique et tournée vers l’avenir.
En témoigne sa population toujours aussi jeune. De jeunes couples qui peuvent profiter d’un cadre de vie agréable et d’infrastructures particulièrement adaptées à la vie de famille et à leurs enfants, notamment du point de vue éducatif. 126 écoles maternelles, 115 écoles primaires, 36 collèges, 25 lycées, au total l’Académie dispose de 612 établissements scolaires. Tout est réuni pour trouver chaussure à son pied ou plutôt école à ses enfants en l’occurrence.
Toulouse brille surtout par sa forte concentration d’étudiants ! Pas moins de 100 000, c’est vous dire !

En plus de cela, ce qui fait de Toulouse une ville résolument dynamique, c’est son goût pour l’innovation et la créativité. Car pour ceux qui l’ignoraient, et pour ceux qui le savaient aussi, Toulouse est le berceau de l’aéronautique et de l’aérospatial.
Airbus et la Cité de l’Espace sont les exemples parfaits qui illustrent le dynamisme économique de Toulouse et en font une Métropole en perpétuel mouvement, riche de nombreux projets en perspective. Et quand on est Centre Mondial de l’Aéronautique numéro 1 en France et capitale Européenne de l’Espace, il y a de quoi avoir des étoiles pleins les yeux. Et ce ne sont pas des paroles en l’air.

Avec une population de plus de 460 000 habitants, Toulouse est également une source d’explications.
Bien entendu chaque ville a son lot d’origines diverses et variées, mais Toulouse a la particularité de regrouper une population qui vient des 4 coins du globe et dont l’influence se répercute sur la ville. Espagne, Amérique Latine, Afrique, les néo-toulousains qui peuplent la ville sont l’incarnation d’une mixité réussie et font de Toulouse une ville résolument cosmopolite. Et là ont dit : « Chapeau l’artiste ! »

Découvrez également les coups de cœur de MllePaul, ou si vous voulez découvrir l'ouest de la france, la ville verte, Nantes.



Une ville où il fait bon vivre

Le cadre de vie est un élément central de l’attractivité toulousaine. Nous vous l’accordons, le contraire aurait été étonnant. Mais quand on peut profiter de plus de 2000 heures d’ensoleillement par an on comprend mieux pourquoi. Et  quand il fait beau une envie incontrôlable de mettre le nez dehors nous envahie. Pour cela Toulouse offre largement de quoi satisfaire notre besoin de détente et notre volonté de s’armer d’un teint halé pour l’été. Avec 160 parcs et jardins, 1000 hectares d’espaces verts, 2 sites classés Natura 2000, des espaces protégés, un parc national et 4 parcs naturels régionaux, tout est réuni pour se prélasser en famille ou entre amis. Si nous rajoutons à cela les promenades au bord de la Garonne ou du Canal du Midi, ça donne envie n’est-ce pas ? Si si, ça se voit sur votre visage.

Bien entendu le soleil et les espaces verts ne sauraient justifier à eux seuls l’attractivité de la ville, quoi que ...Toulouse séduit aussi par sa culture. Une culture sportive (amis supporters bonjour !), une culture artistique, une culture gastronomique, qui s’inscrivent dans le patrimoine et dans l’art de vivre de la ville.

Quand on compte plus de 1000 restaurants, une centaine de festivals par an, dont certains à résonance internationale, des expositions d’art permanentes, comme les œuvres de la ligne B du métro, nous ne pouvons qu’être admiratifs.
Si l’on ajoute à cela les petits bars atypiques, les cafés  concerts, les musées, nous ne pouvons que donner raison à Claude Nougarro quand il disait « Oh Toulouse ! »

Découvrez notre offre

Créer mon alerte
Veuillez saisir au moins un critère pour créer votre alerte.