07 aou 2017
Je m'informe

Gérer mon bien moi-même

Sécuriser vos revenus locatifs, optimiser le loyer de votre bien, connaitre vos obligations à respecter en tant que propriétaire, ... retrouver tous nos conseils pour vous accompagner dans la gestion locative autonome de votre bien.

5 min

Connaitre le potentiel de mon bien

Évaluer le loyer :

Renseignez-vous sur les prix pratiqués dans la zone géographique où se trouve votre bien. Si ce dernier se trouve dans l'une des 28 agglomérations listées dans la loi Alur, sachez que le prix du loyer est encadré depuis 2012 à chaque fois que vous louer votre bien.

Faire le point sur l'état de mon bien  :

Votre bien doit répondre aux normes de décences légiférés par le décret de 2012 (lien ?) en terme de surface, sécurité et confort. En cas d'équipement défaillant (installation électrique, chauffage ...) sachez que le bailleur doit remettre le logement en état avant de le louer. Dans le cas contraire, il y a risque de sanctions civiles et pénales pour le propriétaire.

UNE QUESTION SUR LA GESTION LOCATIVE?

Nos conseillers sont là pour vous accompagner et faire fructifier votre investissement.

* Du lundi au jeudi de 9h à 18h, le vendredi de 9h à 17h.

Vous souhaitez prendre contact avec nous ?

Remplissez ce formulaire en renseignant vos disponibilités et nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.

Quelle heure ?
Quel jour ?
*Champs obligatoires

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Accusamus deserunt earum ex fugiat, hic illo illum in incidunt ipsum magnam maiores nisi odio, quis, repellendus ut. At aut consequuntur enim et fugiat in officia.

Chercher mon futur locataire

Rédiger une annonce :

Soyez honnête et transparent sur le descriptif de votre bien et dans la valorisation des atouts du logement. Surface, lumière ou encore son emplacement géographique. N'oubliez pas de préciser la surface habitable, le montant du loyer et des charges prévisionnelles, le dépôt de garantie et le classement énergétique (mention obligatoire depuis 2011 - Loi Grenelle II) (lien ?)

Trouver le bon locataire :

Le choix du candidat locataire est toujours délicat car la peur du loyer impayé et le souhait de garder son logement en bon état reste présente chez tous les bailleurs. Soyez donc attentif au profil des candidats, à leurs revenus et aux garantis qu'ils vous proposent. Une fois ces éléments validés par vos soins vous pourrez commencer les visites.

Les garanties du locataire :

Le dépôt de garantie est primordial, il permet au bailleur de percevoir une caution visant à financer les éventuelles détérioration du logement causées par le locataire. Le dépôt de garantie équivaut au montant d'un mois de loyer (hors charge) sauf pour un appartement meublé, l'équivalent de deux mois de loyer pourront être demandés. Précaution supplémentaire mais non obligatoire :  vous pouvez aussi demander une caution bancaire ou solidaire à votre locataire*.

Dans une logique d'économie, découvrez les éco-gestes qui peuvent vous faire économiser plusieurs centaines d'euros par an.

Mes obligations en tant que propriétaire bailleur

Rédiger le contrat de bail  :

Les contrats de bail locations nues sont encadrés par la loi Alur  (1er août 2015). Les propriétaires bailleurs ont pour obligation d'informer les locataires sur des éléments relatifs à l'immeuble (régime juridique, période de construction, prix au m2 du loyer de référence ...). Le bailleur est également autorisé à rajouter les clauses (non abusives ou interdites) de son choix au sein du contrat qu'il soumettra au locataire.Une notice d'information publiée par arrêté, le dernier état des lieux, le règlement de copropriété, l'attestation d'assurance contre les risques locatifs, le dossier diagnostic technique du bien ainsi que toutes les informations relatives à l'accès aux technologie de l'information (fibre, câble ...) doivent être également annexés au contrat. (lien vers le futur focus loi alur pris en charge par uni edition)

Quelles dépenses pour qui ?

Les frais liés à la gestion et à l'administration de l'immeuble sont à la charge du bailleur dans leur totalité tout comme la taxe foncière du bien ou encore, les travaux ne relevant pas des réparations locatives. Les dépenses plus courantes,  liées à l'entretien (taxe d'habitation, factures de consommation d'eau, de gaz, entretien des espaces verts, ordures ménagères, …) sont entièrement à la charge du locataire ainsi que la taxe d'habitation.

Assurer mon bien :

En tant que propriétaire non occupant vous avez l'obligation d'assurer à minimat votre bien ( loi Alur) en complément de votre responsabilité civile. Cependant c'est au locataire d'assurer le logement avec à minimat une assurance multirisques habitation et une responsabilité civile obligatoire. (lien vers CA Assurances ?)

Nous vous accompagnons dans la gestion
de votre bien ou de votre copropriété

Gestion locative

Syndic de copropriété

Nous vous accompagnons dans la gestion
de votre bien ou de votre copropriété

Titre de l'article
Lire la suite >
Titre de l'article
Lire la suite >

Découvrez notre offre