Nos conseils pour rédiger une annonce de mise en location

Gérer la location d’un bien immobilier est une chose. Présenter un logement à travers une annonce engageante en est une autre ! Les propriétaires qui souhaitent trouver un nouveau locataire sans passer par une agence sont en effet confrontés à la problématique de l’annonce immobilière. Pourquoi est-elle si importante ? Comment la rendre efficace et attrayante ? Éléments de réponse.

L’annonce immobilière : une présentation à soigner particulièrement

 

L’annonce immobilière est essentielle dans un projet de mise en location. L’objectif d’un propriétaire consiste à trouver un locataire mais pas n’importe lequel... Pour s’assurer le paiement des loyers, il vise un locataire présentant les meilleures garanties possible. Or, plus l’appartement proposé à la location sera intéressant, plus de candidats se présenteront et plus le propriétaire aura de choix parmi les dossiers déposés !

Le propriétaire porte également l’objectif de louer son bien au meilleur prix. Et pour afficher un certain loyer, le bien doit certes être en bon état, mais sa présentation via l’annonce immobilière doit donner envie aux potentiels locataires de s’y installer. Attention toutefois à bien refléter la réalité, au risque de perdre un temps précieux en visites inutiles....

Le poids des mots

  

Rédiger une annonce immobilière pour une mise en location ne doit donc pas être pris à la légère. Et avec la digitalisation de l’annonce, terminées les abréviations et messages codés pour gagner quelques caractères ! On affine son style et on évite les fautes d’orthographe. Il est cependant recommandé d’être concis et d’aller à l’essentiel en évitant les superlatifs. Employer une terminologie adéquate permet également d’être plus facilement consulté par les candidats à la location.

Aussi, il convient de préciser certains éléments obligatoires en mettant en avant le point fort de l’appartement ou de la maison. Il peut s’agir d’une rue très prisée ou d’une vue dégagée. Mais il faudra ensuite être très factuel : montant du loyer et des potentielles charges, surface, nombre de pièces, vide ou meublé, localisation… La présence d’une terrasse, d’un garage, d’un accès handicapé, d’un ascenseur doit aussi être mentionnée. Ne pas oublier non plus l’étiquette énergie ainsi que le type de connexion internet. Enfin, les modalités pour répondre à l’annonce sont indispensables.

Mise en location : Le choc des photos

 

Si la rédaction de l’annonce immobilière est primordiale, les personnes qui cherchent un bien à louer regardent généralement les photos avant même de lire le descriptif. Le visuel du bien est donc une étape cruciale qu’il ne faut surtout pas négliger ! Entre deux locataires, il est parfois compliqué de réaliser de belles photos. Il est donc important de réaliser de très bons clichés avant même l’entrée des premiers locataires.

 Dans tous les cas, un grand ménage et une dépersonnalisation s’imposent. Choisir une heure de la journée ensoleillée et utiliser un mode grand angle permet de proposer des images plus attractives. Et pour donner une idée plus exhaustive du bien, il est désormais possible de réaliser une visite virtuelle.